DATES EN SAVOIR PLUS

Et s’il sortait quelque chose de bon de la crise grecque ?

Voilà une assertion qui n’est pas une provocation, mais une hypothèse à envisager. Fidèles à leur processus de création à partir d’enquêtes de terrain, Claire Cauquil et Olivier Nevejans se sont appuyés pour cette nouvelle pièce, sur des témoignages recueillis à Athènes et dans les campagnes grecques par Mathilde Lalle. Certains montrent comment, poussés par la débâcle économique, des citoyens se sont comme « d-épris » de la société de consommation et de ses impasses. En quatre actes et un prélude, Akoma mia volta relate cette transformation à l’œuvre, ce monde nouveau qui pourrait sortir de l’écroulement du monde ancien.

Claire Cauquil                création chorégraphique, danseAkoma_018bis Olivier Nevejans            création chorégraphique, danse
Mathilde Lalle                enquêtes, création sonore, chant
Rémi Savignat                création musicale
Taxiarchis Vasiliakos     danse
Marianne Masson         danse
Pierre Gille                      création lumière

 

« Claire et Olivier sont des artistes profondément humains qui partent de la condition du peuple grec pour tisser un spectacle haut en couleur mêlant témoignages, musique, chants et chorégraphie. » Fabien PERRET

PARTENAIRES :

coproductions
CDC de Toulouse Midi-Pyrénées
éOle (Collectif de musiques actives)

aides à la création
Région Midi-Pyrénées / ADDA 81 / Communauté de Communes du Carladez / LE ROND POINT à Labruguière / Commune de CASTANET : dispositif Résidence Association
Conseil Départemental de l’Aveyron
Ville de Toulouse

accompagnement artistique
Lionel ABOUT
Marie-Pierre GENARD
Christophe RUETSCH

remerciements 
association patch_work, arts émergents

 

Les trois courts-métrages suivants reflètent au travers de l’oeil de la réalisatrice Gaëlle BERTHOMÉ, le processus de création de la pièce.