Direction artistique :

Claire CAUQUIL

Olivier NEVEJANS

Au lendemain de la création de la compagnie, Claire Cauquil et Olivier Nevejans écrivent :
« Si la danse nous anime, elle nous révèle aussi. Première, primitive et primordiale, elle nous permet autant qu’elle nous donne : décoder le monde, porter nos utopies secrètes, livrer nos joies simples. Elle est acte poétique et artistique singulier, elle est acte politique percutant. Elle nous parle de nous. Dansantes, les âmes fauves sont le besoin de vivacité, de mouvements éclatants, perturbants notre complaisance, nous permettant de penser le demain ».

Au gré des projets réalisés (près d’une dizaine de pièces depuis 2010), de multiples relations se sont tissées autour des chorégraphes Claire Cauquil et Olivier Nevejans, entre différentes personnalités du monde artistique. Les Âmes Fauves forment une constellation vivante et féconde, un univers protéiforme et indomptable constitué de personnes qui gravitent, échangent, fluctuent. L’attention est portée à rester, ouvert, attentif, vigilant, curieux, à la nouveauté, à l’inconnu, l’inattendue. La compagnie, c’est aussi la nécessité d’un travail de recherche permanent autour des corps travaillés spécifiquement.
La ligne éthique constitue le point d’assemblage de ces différentes particularités. Nous posons, en conséquence, la création d’œuvres humainement, politiquement, socialement engagées, en écho à la place de l’artiste dans la société : l’Art, en ce qu’il relie les gens, réunit les individus, fait société en autre place et lieu que les droits et les devoirs de chacun, l’art comme expérience de l’universel, autour de sa part indicible. Voici le pari que nous posons incessamment.