Interprète en France et à l’étranger, depuis l’âge de 6 ans à ses débuts dans la compagnie d’enfants Marie Devillers, jusqu’à aujourd’hui pour les créations des compagnies Hélène Viscose, Emmanuel Grivet, Vendaval, Tide Compagnie,Yann Lheureux,… Olivier Nevejans s’est construit avec la danse. Le mouvement, le corps font partie intégrante de son rapport au monde, aux autres. Il croise sur son parcours les chorégraphes Thierry Baë, Alain, Abadie, Germana Civera, Daniel Larrieu, Nicole Mossoux.

Il poursuit depuis 2012 son propre travail de création.

« Ce qui m’intéresse, c’est que puisse apparaître une intensité de présence singulière chez le danseur. Les corps sont porteurs d’histoires que je m’emploie à laisser jaillir, toujours teintés d’une part d’étrange. Ce sont des corps pris, soutenus, agis par des émotions, des humeurs, des corps vivants médiateurs du relationnel et du temps que je veux reconnaître et laisser voir. J’ai à cœur dans mon travail de mêler le sens social, historique, esthétique à l’écriture chorégraphique. En découle une poétique appuyée sur une narration créée pour l’occasion. » (Olivier Nevejans)